Polémique autour de Damso, choisi pour composer l’hymne de l’équipe de foot belge !

Le 21 Nov 2017 à 17:12 par djfreak

Les Diables rouges ont choisi Damso pour écrire et interpréter la chanson qui accompagnera l’équipe nationale durant la Coupe du monde de 2018 en Russie.

Malheureusement, il n’aura pas fallu attendre longtemps pour voir des critiques s’élever contre Damso. Seulement quelques jours après l’annonce, voilà que ce choix pose question. En Belgique, certains estiment que les paroles du rappeur sont trop violentes. Un jugement excessif sachant que l’hymne n’a même pas encore été écrit.

Un choix que ne cautionne pas Viviane Teitelbaum, présidente du Conseil des femmes francophones de Belgique, qui donne un « carton rouge pour Damso » :

« C’est le rappeur Damso, qui a été choisi par l’Union belge pour réaliser l’hymne officiel des Diables rouges à la Coupe du monde 2018. Le même Damso dont le dernier clip réalisé avec Vald « pose un réel problème vis-à-vis des femmes et tombe dans le sexisme » écrit même les Inrocks. (…) Le même Damso dont les paroles d’une chanson – IVG- sont insultantes pour les femmes.

Toujours le même Damso compte de nombreuses chansons dont les paroles sont des incitations à la drogue, au harcèlement, à la violence. Et puis on s’étonne ? Que des gamins se projettent dans un univers où le respect n’existe pas, n’existe plus. Où l’espace public, à l’instar des paroles dans Ipséité : « Je m’en bat les couilles de l’exemple que je donne aux jeunes J’suis pas éducateur , fais tes sous et ferme ta gueule » devient un lieu où tous les dérapages sont permis et restent impunis, y compris le harcèlement.

Ou encore dans la chanson IVG « J’ai séché les cours, pour mouiller des chattes pendant que j’ai le barreau, bitch Ouais, ouais, ouais, ouais, ouais La pute est oblique, la pute a trop valsé (valsé) Pas de quenelle en publique, sinon Manu va valser (valser) (…) Tu veux de la coke, j’ai que de la poudre à canon Drapapapa j’te kill, à qui la faute » »

 

Damso a décidé de réagir sur son compte Instagram :

Même interdit 🚫 C'est toujours DEMS

A post shared by DAMSOVNI (@thedamso) on

A post shared by DAMSOVNI (@thedamso) on