Médine : la députée Clémentine Autain défend le rappeur face à Aurore Bergé sur BFM TV

Le 28 Fév 2021 à 10:51 par djfreak

Ce samedi 27 février, Clémentine Autain était l’invitée sur BFM TV, où elle s’est notamment exprimée sur Médine et Aurore Bergé. La députée déclare qu’elle comprend la colère du rappeur.

Depuis quelques jours, le rap et la politique font parler sur les réseaux sociaux et les médias. Tout a commencé lorsque Aurore Bergé s’est exprimé sur Médine en direct sur LCI. “Vous avez par exemple ce rappeur islamiste Médine, vous savez, celui qui disait qu’il fallait tuer les laïcards, est-ce légitime qu’une école aussi prestigieuse que l’ENS donne la parole à celui qui appelle au meurtre ? », a notamment déclaré la présidente déléguée du groupe LREM. 

Forcément, les propos n’ont pas plu à Médine qui a demandé des excuses publiques et a également déposé une plainte. Invité sur CNews le 25 février dernier, la présidente déléguée du groupe LREM a expliqué qu’elle ne s’excusera pas. « Non je ne présenterais pas d’excuse ce matin, c’est un sujet sérieux. On a malheureusement des terroristes islamistes qui ont frappé dans notre pays, qui ont tué un certain nombre de français et encore une fois, par naïveté, par complaisance, par clientélisme, on a aussi permis que ces théories puissent prospérer dans notre pays. Moi la seule chose que j’ai dite c’est qu’on ne devait pas accepter cet entrisme à l’université ou dans les grandes écoles, parce qu’il a été invité à faire une conférence. », se confie-t-elle.

Clémentine Autain prend la défense de Médine sur BFM TV

Ce samedi 27 février, Clémentine Autain, députée La France insoumise de Seine-Saint-Denis, était l’invité sur BFM TV. A cette occasion, elle s’est exprimée sur les propos d’Aurore Bergé, concernant Médine. Quelques heures après son passage, elle a ensuite partagé la séquence et rajouté en légende sur Twitter : « Je condamne les propos et menaces contre @auroreberge. Ce qu’elle dit en revanche n’est pas juste. Il n’y a pas d’appel au meurtre de @Medinrecords. Ou on va interdire tout Sardou, tout Brassens, tout Renaud ? Médine est un militant contre les intégrismes, je comprends sa colère »

Quelques instants plus tard, Médine a partagé le message de la députée et a rajouté un message. « On partage la colère en attendant de partager les richesses. Merci de prendre de la hauteur et de revenir au fond Clémentine Autain. », peut-on lire en légende de la publication.