Maes et Zed se sont fait recaler à Dubaï : « Ça remet les pieds sur terre »

Le 03 Jan 2022 à 08:57 par djfreak

Il y a quelques jours, Maes, Zed et un autre ami ont décidé de passer du bon temps loin de la France. C’est à Dubaï qu’ils ont jeté leur dévolu et ont ensuite décidé de se rendre dans un restaurant luxueux en short et claquettes. Malheureusement pour eux, ils se sont fait recaler, on vous explique tout dans l’article.

Après près de deux ans et l’énorme succès de son album Les derniers salopards, Maes a fait son grand retour le 26 novembre dernier. Sur ce nouvel opus, le rappeur originaire de Sevran a invité du très beau monde : Booba, Zed, Tiakola, YNS et Oboy.

Mais depuis quelques jours, Maes, Zed et un autre ami se sont rendus à Dubaï pour passer du bon temps. Ils ont notamment décidé de se rendre dans un restaurant luxueux en short et claquettes. Mais ils se sont fait recaler, comme on peut le comprendre dans une courte vidéo postée sur les réseaux. Et le rappeur originaire de Sevran s’amuse bien de cette situation : « Mais ça fait du bien, ça remet les pieds sur terre. Je ne savais pas qu’il ne fallait pas venir en short, j’abuse moi aussi. Bon force à vous, on va aller manger au KFC ! »

Maes et Zed se sont fait recaler à Dubaï : « Ça remet les pieds sur terre » Maes et Zed se sont fait recaler à Dubaï : « Ça remet les pieds sur terre »

 

Maes s’est confié sur la suite de sa carrière

A l’occasion de la sortie de son dernier album, Maes a fait le tour des médias pour promouvoir au mieux. Au cours de l’un de ses entretiens, l’artiste originaire de Sevran a expliqué dans Le Code : « Il faut faire attention à sa clientèle. Pour progresser, c’est comme ça que j’ai fait pour « Pure » et « Les derniers salopards ». Chaque fois, je fais attention à ce que mes auditeurs veulent, ce qu’ils demandent. Ce dont ils ne peuvent plus. Ils n’en peuvent plus de la zumba. Je l’entends. Tu connais, on est rentrés dans une époque où c’est la crise et tout. Le covid et tout. Les gens, ils avaient envie de mettre des coups de schlass aux gens. Ils voulaient plus faire la fête ! Je pense que les gens, ils avaient besoin d’entendre et de comprendre aussi des textes, des vrais textes avec du sens. Parce qu’ils sont énervés (…)

Puis, il s’est confié sur la suite de sa carrière : « Dans trois projets, je suis plus ici ». Sans compter celui-là. Ça veut dire là… Là c’est cadeau. Tranquille. Trois projets. Après, si ça se trouve, c’est de l’entertainment. Pour l’instant, viens on laisse trois projets, tranquille… Mais sérieusement, moi mon rêve… Mon rêve, ce que j’aimerais, c’est d’arrêter la musique à 30 piges. A 30 piges, j’envoie un dernier projet et fin ! Ce serait bien ».

Cela fait maintenant plus de quatre ans que Disiz a sorti son projet Pacifique. Depuis, les fans attendent toujours une chose : savoir si son featuring avec Damso sera un jour disponible pour le grand public.

Lire la suite