Maes confie qu’il n’a pas vu le visage de Ziak lors de l’enregistrement de leur titre

Le 29 Nov 2021 à 17:59 par djfreak

Il a quelques jours, Maes a accordé une interview dans laquelle il s’exprime sur le phénomène Ziak. Le rappeur originaire de Sevran a confié qu’il n’avait pas vu le visage du rappeur au bandana sur le visage. On vous explique tout dans l’article ci-dessous.

Il y a encore quelques mois, Ziak était inconnu du grand public. Mais depuis plusieurs semaines, il a su faire monter la pression. Depuis ses premiers morceaux, il a fait grimper sa popularité à coup de clips percutants pour illustrer sa musique, fortement influencée par la drill. Le vendredi 12 novembre dernier, le rappeur masqué a dévoilé son premier album, intitulé Akimbo. Un véritable succès puisqu’il a réalisé le 9ème meilleur démarrage de l’album.

Et Ziak ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Le rappeur du 91 a annoncé une première date à La Cigale le 6 mai 2022. Ce mercredi 17 novembre, la billetterie a été ouverte, et elle a été intégralement épuisée en l’espace de 24 heures. Un fait très rare pour un jeune artiste. 

Maes n’a pas vu le visage de Ziak lors de la séance studio

Mais le mystère plane toujours autour du jeune artiste. Et il y a quelques jours, Maes s’est confié sur Ziak. Il a notamment fait comprendre qu’il n’a pas pu découvrir l’identité du jeune homme. Seul invité d’Akimbo, l’auteur de Réelle vie 3.0 a avoué que Ziak avait maintenu son visage caché lors de l’enregistrement du morceau Rhum & Machette. « Il est venu cagoulé » sourit Maes lors de son interview pour Lacrem. « Il était masqué, il fumait même avec son masque. J’étais en mode : “Propre”. Limite il allait boire avec son masque. », a-t-il confié.

Maes confie qu’il n’a pas vu le visage de Ziak lors de l’enregistrement de leur titre Maes confie qu’il n’a pas vu le visage de Ziak lors de l’enregistrement de leur titre

Toutefois, ça n’a pas empêché les deux hommes de réaliser une puissante collaboration. Si le visage de Ziak est sujet à de nombreuses spéculations sur les réseaux sociaux, l’artiste refuse que son identité ne s’ébruite même auprès de ses collaborateurs.

 

 

Cette anecdote rappelle d’autres histoires entourant les artistes masqués du rap français. On peut notamment noter le nom de Kekra, qui ne révèle pas non plus son identité auprès de ses pairs. Le mystère fera toujours parler sur les réseaux sociaux et permet aussi aux artistes de préserver leur privée.

Il y a quelques jours, Gambi a dévoilé Popopop, un titre qui est entré au Top Spotify mondial ! Ce vendredi 4 octobre, les fans de rap français ont pu découvrir un jeune artiste.

Lire la suite