Le jour où la carrière de Jul a failli prendre fin

Le 26 Juil 2020 à 10:26 par djfreak

En 2015, la carrière de Jul aurait pu prendre fin à cause de son ancien label. On vous explique tout dans l’article.

La carrière de Jul démarre en 2013 lorsqu’il dévoile son premier single Sort le cross volé. Publié sur YouTube par le label Liga One Industry, la vidéo fait plus de 30 millions de vues en seulement quelques semaines.

La carrière de Jul aurait pu prendre fin en 2015

Avec le label, le rappeur marseillais sort quatre albums, qui sont un véritable succès. Mais en 2015, rien ne va plus. Jul réclame à Liga One de l’argent concernant ses projets, dont il n’a pas vu la couleur depuis la sortie. C’est à travers une vidéo que l’artiste va mettre fin à l’histoire.

« Je n’ai pas trahi, je suis parti par principe. On s’était dit des choses, ces choses là n’ont pas été respectées. A l’heure qu’il est, toute la France croit que je suis riche. Alors de 1 : les sous des CD j’en ai pas vu la couleur, j’ai zéro euro des sous des CD. C’est à dire les albums « Dans ma paranoïa », « Lacrizeomic », « Je trouve pas le sommeil » et « Je tourne en rond » l’album qui a été bloqué. », a tout d’abord expliqué Jul. Puis le rappeur marseillais parle de la vente des t-shirts à son nom. « Ca va faire un an que les sous des t-shirts j’en ai pas vu la couleur. Et à l’heure qu’il est, ils sont encore en train de vendre des t-shirts à mon nom avec marqué Jul sur mon compte. »

L’artiste a ensuite annoncé qu’il préférait se lancer en solo : « J’ai pris ma décision, j’ai décidé de partir. Ils ont essayé de me bloqué, de supprimer ma chaine YouTube. Je ne pense pas qu’ils y arriveront, moi je suis déterminé. Je compte faire plein de sons, là déjà j’ai un album de prêt avec 21 morceaux. De plus, j’ai encore un album gratuit, dès que je reviens je compte faire un album gratuit de un mois. Il dure un son par jour. »

 

Le rappeur marseillais lance son propre label

En octobre 2015, Jul annonce la création de son nouveau label, D’or et de platine,. Pour accompagner l’annonce, le rappeur publie quelques chansons. Le nom du label viendrait des récompenses qu’il a reçues pour ses albums.

Depuis, le marseillais cartonne dans les bacs avec ses projets. Il enchaine les récompenses et est même devenu le plus gros vendeur du rap français. Mais c’est également un artiste au grand coeur, qui n’hésite pas à utiliser sa notoriété pour aider les plus démunis. Une incroyable réussite qui le doit à sa personnalité et à persévérance.