Jean Messiha s’en prend à Brulux, suite à son passage dans « Touche Pas à Mon Poste »

Le 21 Avr 2021 à 22:32 par djfreak

Quelques heures après le passage du rappeur parisien dans Touche Pas à Mon Poste, les réactions se poursuivent. On peut notamment voir que Jean Messiha s’est exprimé concernant les propos de Brulux dans l’émission.

Depuis quelques jours, une scène concernant le président de la République fait beaucoup parler. En effet, Emmanuel Macron a été interpellé par les révélations d’une mère dans un quartier populaire : « J’ai mon fils de huit ans qui m’a demandé si le prénom Pierre existait vraiment ou si ce n’est que dans les livres ». C’est sur cet axe qu’un débat a eu lieu dans l’émission de Cyril Hanouna.

Jean Messiha a pris la parole sur son compte Twitter, réagissant directement sur les faits. « Aujourd’hui une femme voilée qui n’est française que de papier se demande si le prénom #Pierre existe ou si c’est que dans les livres. Avec #Macron, dans quelques années on se demandera si la France est un pays qui existe ou si c’est que dans les livres. (…) Le rythme de remplacement de peuple est tel que la jeune génération des nouveaux peuples installés chez nous ignore qu’on puisse s’appeler #Pierre en France ! Imagine-t-on un jeune Français vivant en Algérie dire au président algérien : le prénom Mohamed existe vraiment ? (…) Il y avait autrefois nombre de #Pierre dans ces quartiers. À force d’agressions, de meurtres, de vols, d’insultes, les Pierre sont partis. Cette femme voilée a confirmé – et de quelle magistrale façon – que ces zones sont devenues des zones de non-France. », peut-on lire.

Jean Messiha adresse un message à Brulux

Mais l’ancien membre du Front National a également profité de l’occasion pour s’en prendre à un rappeur. En effet, sur son compte Twitter, Jean Messiha a décidé de réagir concernant le passage de Brulux dans Touche Pas à Mon Poste.

« C’est qui ce #brulux qui est chez #tpmp ? Encore un de ces #rappeurs gogol qui pourrit le cerveau de nos jeunes et qui vient donner des leçons de vivre ensemble alors que c’est un ex taulard. La pire des immigrations que l’on donne en exemple. », peut-on lire dans un premier temps.

Avant d’ajouter un nouveau message envers le rappeur : « Je suis prêt à prendre ce Brulux en débat quand il veut. C’est une telle caricature de tout ce que la France déteste que ça sera, comme ils disent, un kif. Encore un qui sera démasqué. Pour le plus grand bien de notre jeunesse. »