Gims soutient Valérie Pécresse, qui estime qu’il y a trop d’immigrés en France

Le 01 Oct 2021 à 22:38 par djfreak

Il y a quelques jours, Valérie Pécresse a fait parler d’elle avec ses propos sur les immigrés en France. Beaucoup d’internautes ont réagi sur les réseaux sociaux, dont Booba. Le Duc de Boulogne n’a pas manqué de se moquer de son rival Gims, qui soutient la candidate à la présidence.

Au mois de juin dernier, Gims a affiché son soutien à Valérie Pécresse sur les réseaux sociaux. « Je suis fier de collaborer depuis maintenant quelques années avec Valérie Pécresse. Il y a énormément de choses à venir, de belles choses en perspectives pour mettre les talents en avant. Merci infiniment, restez branchés, restez connectés. Énormément de choses arrivent : plein de positif, que du bien, que du bien ! Merci infiniment à Valérie Pécresse. Let’s go », a-t-il déclaré dans la séquence ci-dessous.

 

Booba réagit aux propos de Valérie Pécresse

Il y a un peu plus d’une semaine, Valérie Pécresse et Gérald Darmanin étaient les invités dans une émission sur France 2 pour un face à face. Au cours de la soirée, la candidate à la présidence de la République a notamment affirmé « oui, il y a trop d’immigrés en France. »

Puis quelques instants plus tard, elle a déclaré : « Quand on a une immigration qui est incontrôlée, quand les lois ne sont pas respectées, on laisse entrer les personnes que l’on n’a pas choisi. On a en plus une intégration ratée, cela peut disloquer une nation ».

Pour finir, Valérie Pécresse a confié : « On a besoin de diminuer les flux car on n’arrive plus à intégrer correctement. Je voudrais faire de l’asile à la frontière, c’est à dire que la demande soit à l’entrée du territoire, et si on la demande dans une préfecture, on est affecté dans un lieu dédié et en un mois on a une réponse. »

Ces propos n’ont pas manqué à Booba, qui a décidé de réagir sur le compte Instagram de sa marque. Pour cela, il a partagé un extrait de la vidéo de soutien de Gims et a ensuite partagé celle de Valérie Pécresse. « C’est le expulseeyyy », a-t-il commencé par dire. Puis le Duc de Boulogne a rajouté : « Le gars soutien des fachos et il habite au Maroc !!! Et bah dis-donc ».