Gims se confie : son succès a créé de la jalousie dans sa famille

Le 19 Déc 2021 à 12:46 par djfreak

Dans quelques jours, Gims dévoilera le deuxième épisode de son émission sur la plateforme Brut X. Au cours de cet entretien, le leader de la Sexion s’est exprimé sur son succès et la jalousie que cela a pu créer avec sa famille. On vous explique tout dans l’article ci-dessous.

Le lundi 6 décembre 2021, le rappeur parisien a lancé son émission Parler comme jamais sur la plateforme BrutX aux côtés de sa femme DemDem. Pour ce second épisode, qui sera disponible le jeudi 23 décembre, Gims a invité deux de ses frères : Darcy et Dadju. Les trois frères, qui ont le même père mais une mère différente, ont évoqué leur enfance. « Je me souviens de ses deux ans, son anniversaire au McDo. Mais après le daron est parti et là, ça a été le black-out. Il devait avoir 14 ans quand je l’ai revu. », raconte Gims à propos de Dadju.

En 2020, la mère de Dadju, en larmes, était revenue sur la période où ils s’étaient retrouvé seuls à la rue. En effet, le père des artistes a refait sa vie un certain nombre de fois. Et de ses multiples unions sont nés au total 14 enfants qui n’ont pas forcément grandi ensemble. D’ailleurs, les trois garçons s’interrogent : « On est combien de garçons ? », questionne l’un. « Je dirais neuf… », répond le second. « Euh, il y a 4 filles, donc on est 10 !« , analyse le troisième.

Gims confie qu’il y a de la jalousie

Aujourd’hui, trois d’entre eux sont dans la lumière. Et lorsque Natoo demande s’ils s’entendent tous bien, Gims répond : « Euh, oui, en général on s’entend bien. Après on n’est pas tous de la même maman ». En aparté, l’interprète de Sapé comme jamais précise : « Quand on est dans une famille de musiciens, de chanteurs et qu’il y en a deux qui réussissent sur 14… Les autres veulent réussir aussi. Ils pensent qu’en faisant les mêmes choses ils vont réussir, alors que non. Tout est lié à chacun, à son destin. Chacun a son petit parcours. Les gens ne sont pas au courant mais c’est des trucs qui nous ont touchés, qui nous ont fait mal. A des périodes ça va mieux, et puis ça revient. Ça nous a divisés, c’est la musique. Ça fait des dégâts ».

Il y a quelques jours, Franglish a accordé une interview, dans laquelle il s'exprime sur les années de galères qu'il a vécu avant de rencontrer le succès. A présent, l'interprète de My Salsa fait partie des artistes qui cartonnent dans la Pop Urbaine.

Lire la suite