Franglish se confie sur les années de galères qu’il a vécu avant le succès

Le 28 Juil 2021 à 01:43 par djfreak

Il y a quelques jours, Franglish a accordé une interview, dans laquelle il s’exprime sur les années de galères qu’il a vécu avant de rencontrer le succès. A présent, l’interprète de My Salsa fait partie des artistes qui cartonnent dans la Pop Urbaine. On vous explique tout dans l’article ci-dessous.

Cela fait presque 10 ans que Franglish s’est lancé dans une carrière musicale. Après avoir deux mixtapes, c’est surtout en 2016 qu’il va commencer à se faire remarquer, notamment avec des collaborations avec Dadju et Vegedream. En 2019, c’est la confirmation avec son premier album, intitulé Monsieur. Pour ce projet, l’artiste a fait très fort. En effet, on retrouve Keblack, Soolking, Dadju, Abou Debeing, Alonzo ou encore Vitaa en featuring.

L’année dernière, il dévoile un projet pendant la période de crise sanitaire. Intitulé Mood, l’opus comporte notamment une collaboration avec Tory Lanez, intitulé Salsa, qui deviendra un de ses plus gros tubes. C’est dans cette belle dynamique qu’il a présenté un nouvel album : Vibe. Composé de 17 titres, le projet comporte de belles collaborations : Aya Nakamura, Tyga, Matt Pokora, Hamza, ou encore Fally Ipupa.

Franglish s’exprime sur les années de galères avant le succès

Il y a quelques jours, Franglish a accordé une interview pour Rapunchline. Au cours de cet entretien, l’artiste s’est notamment confié sur sa carrière et son succès. Mais il est également revenu sur ses débuts compliqués. Un épisode de sa vie qu’il raconte avec beaucoup d’émotions.

« Tout ce qui est négatif, je l’ai bien mangé avant d’arriver à la partie où y a le buzz et le succès…etc. Mais cette partie, là elle dure pendant des années. C’est à ce moment là où il faut avoir le plus de mental sinon laisse tomber, tu vas vite abandonner. Entre celui qui va tout faire pour que tu laisses la musique et faire autre chose, y a celui qui est tout le temps négatif, y a celui qui va se moquer de toi, y a celui qui va te faire des phases dans le dos… Quand je dis y a des bat*rds dans le répertoire, c’est des gens que j’estimais, mais qui sont des bat*rds. », a-t-il confié.