Dosseh et Dinos prennent la défense de Samuel Eto’o en pointant du doigt un média

Le 01 Nov 2022 à 09:58 par djfreak

Depuis quelques jours, une polémique tourne autour de propos de Samuel Eto’o. Dosseh et Dinos ont décidé de prendre la parole concernant le média qui a mis en ligne la séquence, Gentsu vous explique tout dans l’article ci-dessous.

Ce mercredi 2 novembre, le média Booska-P dévoilera un documentaire nommé « Dinos, Mémoires ». Ce format sortira à l’occasion du nouvel album de Dinos, intitulé Hiver à Paris. Dedans, on retrouvera un entretien de Samuel Eto’o, qui a notamment déclaré : « Je pense qu’il n’était pas au niveau d’Anelka. Titi était bon, mais je préférais d’autres joueurs. En tout cas il n’était pas à mon niveau ». Forcément, il n’en fallait pas plus pour que ces propos deviennent polémiques.

Dosseh et Dinos prennent la parole sur Twitter

Suite à cette polémique, Booska-P a décidé de diffuser un communiqué sur les réseaux sociaux. On pouvait lire : « A propos de la diffusion de la séquence de Samuel Eto’o publiée le 28 octobre 2022 par le média Footballogue, le média Booska-P déclare par le présent communiqué : Être le seul décisionnaire quant à la sélection de cet extrait ainsi que du choix de sa diffusion ». Un message qui a été ensuite effacé, ce qui n’a pas échappé aux internautes.

Dinos a décidé de prendre la parole en premier concernant cette histoire. Sur son compte Twitter, le rappeur a répondu au média : « Non il a surtout été filmé à son insu lors d’un docu que nous tournions ensemble ds lequel il a humblement participé. Et a fait 10 mn d’éloges sur Henry et Diouf mais ca vous l’avez pas filmé… mais on va pas s’étaler en public vous avez eu votre buzz du week end bravo ».

Dosseh et Dinos prennent la défense de Samuel Eto’o en pointant du doigt un média Dosseh et Dinos prennent la défense de Samuel Eto’o en pointant du doigt un média

Quelques heures plus tard, Dosseh a également envoyé un message sur le célèbre réseau social à l’oiseau bleu. « Booska p c’est des oufs eux. Donc dans le cadre d’un docu auquel quelqu’un a gentiment accepté de participer, tu le filmes alors que les micros sont censés être off, à son insu Tu publies la séquence, qui fait polémique dans les milieux concernés auprès des personnes concernées. Tu publies 1 communiqué timide où tu assumes à peine ta responsabilité, le tout en estimant que t’en fais déjà presque trop, Et quand l’un des principaux concernés par le tort causé, cite ton tweet en précisant quelques détails CRUCIAUX sur ta démarche, Tu te braques et tu supp. », peut-on lire.

 

Ce n'est une nouvelle pour personne : les haters ne ratent jamais une occasion de tacler les célébrités que ce soit justifié ou non. Alors qu'un internaute s'est amusé à lyncher Aya Nakamura sur la qualité de ses lyrics, la jeune femme a reçu une vague de soutien des internautes sur les réseaux sociaux et a atterri en Top Tendances.

Lire la suite