Diam’s fait une mise au point sur la religion dans Sept à Huit sur TF1

Le 27 Juin 2022 à 09:14 par djfreak

Absente depuis plus de 10 ans, Diam’s fait son retour avec un documentaire intitulé Salam, qui sera en salles le 1er et 2 juillet avant sa diffusion en ligne. A cette occasion, la mère de famille a accordé une interview pour Sept à Huit, on vous explique tout dans l’article ci-dessous.

Après sept ans de silence, Diam’s accorde une première interview télévisée. Elle a accordé un entretien à Audrey Crespo-Mara dans l’émission de TF1, Sept à Huit. Dedans, elle raconte ses errances, alors qu’elle était encore au sommet de la gloire. L’ancienne rappeuse parle aussi de la quête de spiritualité. « Diam’s a vraiment été une étape dans ma vie, c’est quelque chose qui est là, qui a existé aux yeux de millions de personnes. Je ne suis pas devenue Mélanie, je suis redevenue Mélanie », dit-elle.

Elle se confie sur sa tentative de suic*de à l’âge de 14 ans. Puis, elle découvre l’écriture, un « exutoire » et un « petit refuge », qu’elle ne quittera plus. Avec son premier album, qui sort en 1999, Diam’s est emportée dans un tourbillon de succès, sans pour autant réussir à apaiser ses démons :

« Je réalise tristement que ce que je pensais être le sens de ma vie, c’est-à-dire d’écrire des textes, de remplir des salles, d’être aimée, cela ne remplissait malheureusement pas mon cœur ni réglait mes soucis. On se sent alors très mal, parce qu’on touche un rêve du doigt, celui de beaucoup de gens, mais pourtant, on vient dire que ce rêve n’était qu’illusoire », se souvient-elle.

Diam’s fait une mise au point sur la religion dans Sept à Huit sur TF1 Diam’s fait une mise au point sur la religion dans Sept à Huit sur TF1

Diam’s voit désormais la gloire comme de l’ivresse

« Aujourd’hui, je vois la gloire un peu comme l’ivresse : quelque chose d’hyper fort qui me remplissait d’un coup, et ensuite il était très dur de redescendre. Comme un cercle vicieux, parce qu’on en veut toujours plus. J’aurais voulu que ça ne s’arrête jamais. Je suis comme quelqu’un qui est dans une tempête et qui avance, j’essaie de me battre contre un vent très, très fort qui cherche à m’amener vers la m*rt. », se confie l’ancienne star.

C’est finalement une prière aux côtés d’une amie musulmane de son amie Vitaa qui lui permet enfin de s’extraire de ce « labyrinthe ». Elle décide alors de se convertir à l’islam. Le voile qu’elle décide ensuite de porter est loin de s’imposer comme « l’axe central » de sa vie. Désormais, Mélanie s’adonne à sa famille, ses trois enfants, avec qui elle vit aux Émirats arabes Unis.

Quelques jours après les fêtes de fin d'année, Aya Nakamura semble avoir placé l'année 2021 sous le signe du célibat. C'est du moins ce qu'elle a laissé comprendre sur ses dernières publications.

Lire la suite