D’après Booba, Therapy est un imposteur : il ne produirait pas ses titres

Le 31 Mar 2021 à 19:46 par djfreak

Depuis quelques jours, Booba ne lâche pas Therapy, qui a produit le dernier projet de Kaaris. Il y a quelques heures, le rappeur originaire du 92 en a rajouté une couche sur le producteur, l’accusant d’être un imposteur. On vous explique tout dans l’article.

Il y a bientôt une semaine, Kaaris faisait son retour avec son projet Château Noir. Entièrement produit par Therapy, l’opus est composé de 11 titres, qui s’ajoutent à son album 2.7.0. Au bout de trois d’exploitation, le rappeur a écoulé un peu plus de 2 800 exemplaires. Un faible score qui n’a pas loupé à B2O.

Le producteur avait décidé de réagir dans la story de son compte Instagram. « Les chiffres n’enlèvent rien en la qualité du projet les amis ! Ne vous laissez pas avoir par des gens qui pensent que gros chiffres = qualité. Jugez la musique par vos oreilles, et non par des maths », pouvait-on lire. Booba a ensuite partagé une capture d’écran comprenant les propos de Therapy, et a rajouté en légende : « Therapy t’es qui toi ? Gros chiffres = succès. Hors le seul truc gros chez vous c’est Therapy. T’es son porte parole ? Oh toi on va te faire vite !!! Très vite MDR ».

Booba accuse Therapy d’être un imposteur

Mais le rappeur exilé à Miami a décidé d’en rajouté une couche concernant le producteur. C’est dans la story du compte Instagram de La Piraterie que Booba s’en est pris à Therapy. D’après le rappeur, le producteur proche de Kaaris ne produirait pas de morceaux. En effet, il s’agirait de deux jeunes producteur qui s’occuperaient de faire des sons pour lui. B2O a publié une photo de Therapy avec les jeunes artistes. Il a ensuite rajouté en légende :

« D’ailleurs je vais vous expliquer un peu le business. La quiche du milieu tente un come bouc… Donc vu qu’y sait pas/plus faire de sons, il signe deux petites quiches plus jeunes. Il prend leurs éditions et c’est eux qui font tout. Et en plus, ils sont nuls. #voilivoilou. Therapy t’es un génie ! Et le logo, c’est le logo à Papa… ».

 

Avec ces accusations, il est clair que les relations entre Booba et les proches de Kaaris ne sont pas prêtes de s’arranger.