Booba se moque de Gims, accusé d’être polygame

Le 26 Oct 2020 à 08:37 par djfreak

Après quelques jours d’absence, Booba est de retour pour clasher ses rivaux sur son compte Instagram et notamment Gims.

Alors qu’il se fait plutôt discret musicalement, le rappeur originaire du 92 est très présent sur les réseaux sociaux, surtout quand il s’agit de clasher ses rivaux. Mais dernièrement, B2O a dû faire face à de nombreuses attaques de la part de Rohff. Ne pouvant pas lui répondre directement dû au fait que l’artiste du 94 l’ait bloqué, Booba a décidé de s’attaquer à une autre cible.

Booba s’en prend à Gims et aux rumeurs de polygamie

Il y a quelques heures, Booba s’est moqué de Gims dans sa story Instagram. Le rappeur du 92 a publié une capture d’écran d’un article provenant du magazine Public. Sur la couverture, on peut lire en titre : « Maitre Gims polygame vraiment ?! En dépit des rumeurs, il n’y a que DemDem et leurs enfants qui comptent. »

Booba a rajouté en légende : « Gims eh lourd ton nouveau son « Polygamie » c’est pas mal franchement ! Tu t’es mis bien coquinou ! ». Il fait référence au dernier morceau de Gims, qui s’intitule Origami.

Mais le Duc ne s’est pas arrêté là. En effet, il a ensuite publié une capture d’écran d’un tweet où l’on peut voir une photo de Gims accompagné de DemDem et d’une femme voilée. En légende du post, on peut lire : « A gauche la première femme de Gims qui vit dans l’ombre et s’occupe de ses enfants. A droite, DemDem (l’ex de Rohff) sa deuxième femme pour les médias / réseaux sociaux et celle qui fait de la sorcellerie avec lui ». Il a rajouté un message « mais non pas ze GOAT !!!! », en référence au dernier titre de Rohff.

Le moins que l’on puisse dire c’est que Booba ne rate pas une occasion pour se moquer de ses rivaux.

 

Le rappeur lance son nouveau label : Piraterie Music

Il y a quelques jours, Booba a annoncé le lancement de sa nouvelle structure musicale, le label Piraterie Music. Après avoir fondé Tallac Records en 2004, puis ses filiales 92i Records (label de développement rap) en 2015 et 7 Corp (label de développement pop) en 2018, le Duc se lance donc dans un nouveau projet.

Pour le moment, aucune information sur ce label n’a été filtrée. Toutefois, via le registre des sociétés, on sait simplement que l’entreprise “La Piraterie Music” existe depuis le 16 juin 2020 et que l’intitulé de l’activité de l’entreprise est : “La production et l’édition d’oeuvres musicales, la réalisation et la production de spectacles artistiques, musicaux et de concerts.“