Booba ressort une vidéo compromettante de Kaaris qui insulte les marocaines

Le 12 Jan 2021 à 23:57 par djfreak

Il y a quelques heures, Booba a partagé une vidéo de Kaaris qui insulte les marocaines. Après s’être attaqué à Gims et aux Youtubeurs, Mister V et Squeezie, le rappeur originaire du 92 reprend son clash avec son rival du 93.

Le rappeur du 92 change de rival tous les jours. Après s’être longuement attaqué à Rohff, Gims ou encore aux deux Youtubeur Squeezie et Mister V, l’artiste de 44 ans a décidé de revenir aux sources en s’en prenant à Kaaris. En clash depuis quelques années, les deux rappeurs se sont même affrontés à l’aéroport d’Orly, mettant leur conflit à son paroxysme. Mais le Duc n’a pas décidé d’enterrer la hache de guerre et il nous le prouve une nouvelle fois sur Twitter.

Booba lâche un vidéo compromettante de Kaaris

Il y a quelques heures, Booba a ressorti une vidéo de Kaaris où on l’entend en train d’insulter les marocaines. Tout part d’une phrase que K2A a prononcé dans le titre Mafia Music Remix en 2010 : « Eh rabza, va dire à ta p*te marocaine que c’est nous qu’on donne le taro ».

En légende de cette publication, B2O a rajouté : « Un bon petit miel trois rivières magnifique ».

 

Des propos qui avait fait polémique, obligeant Kaaris d’annuler des concerts au Maroc en 2019. « On passera outre les fautes de grammaire, pour se concentrer ici sur le message insultant qui n’a pas été du goût du public marocain, bien que la chanson ne date pas d’aujourd’hui », avait relevé le site marocain 360.ma.

Le rappeur originaire de Sevran avait répondu à cette attaque sur son compte Instagram. Il a posté une photo de lui aux côtés de ses amis marocains, en rajoutant en légende un message d’amour pour ce pays. Il explique aussi que l’extrait en question date de 2008 et qu’une partie de l’extrait a été coupé dans lequel il use de l’expression « p*te de l’Angola » ce qui démontre qu’il ne s’agit pas d’une attaque envers les marocains.

Pour finir, Kaaris avait ensuite partagé une vidéo d’une interview qu’il avait réalisé pour Le Figaro . Au cours de cet entretien, l’artiste sevranais a clamé son amour pour le Maroc. A tel point qu’il se verrait bien y vivre si jamais il devait quitter la France.