Booba répond à Sadek, qui l’accuse de lui interdire l’accès à son showcase à Dubaï

Le 03 Oct 2021 à 00:16 par djfreak

Depuis quelques heures, Booba et Sadek règlent leur compte sur les réseaux sociaux. Le Duc de Boulogne va bientôt donner un showcase à Dubaï, auquel l’artiste du 93 aimerait participer. Des tensions qui font suite à leur clash d’il y a quelques semaines.

Alors que l’on pensait leur conflit mis de côté, il n’en est rien. Tout est reparti de plus belle lorsque Booba a annoncé qu’il sera en showcase à Dubaï le 7 octobre prochain. Une nouvelle qui a fait réagir Sadek, puisqu’il a notamment insinué que son rival ne participera pas à la soirée si l’artiste du 93 étant présent. « Sachez que Booba viens à Dubai d’ici 3 semaines et il a dit qu’il ne chanterai pas si je venait à son showcase », peut-on lire sur Twitter dans un premier temps. Puis il a ajouté : « Il a demander à la boîte d’être payer en avance , une fois payé , il a dit que si j’étais dans la boîte il ne chanterai pas … J’avais très envie de danser ».

 

Quelques instants plus tard, Sadek a provoqué Booba avec une vidéo.  « Je sais que tu regardes mes stories en premier (…) T’es un fan affolé (…) S’l te plait laisse moi venir au showcase, je te promets de ne pas jeter un verre dans ta tête (…) je vais dépenser beaucoup d’argent, ça fait longtemps que je n’ai pas bu d’alcool (…) J’apprécie ta musique. Tu fais de la bonne musique même si t’es marié à une p*te (…) Booba, laisse moi venir au showcase, tu veux me rencontrer. », peut-on l’entendre dire dans la séquence ci-dessous.

 

Booba répond aux messages de Sadek

Dans une autre vidéo, Sadek a enfoncé son rival en déclarant : « Je veux aller à sa rencontre. Quand je veux aller à sa rencontre, on m’explique très clairement qu’il a pris des précautions pour qu’on ne se voit pas du tout, pour me faire passer encore une fois pour un fou, pour me faire passer encore une fois pour une m*rde ! Vous pensez que moi je vais aller me faire humilier en allant là-bas alors que dès le départ, il a demandé, c’est écrit sur des contrats, avec clause de confidentialité, si jamais Sadek vient et rentre dans le « Blue », je ne chante pas et vous perdez votre argent et il a été payé la totalité en avance. »

Toutefois, Booba ne s’est pas laissé faire. Sur Twitter, le Duc de Boulogne a répondu : « Ne mens pas trop vite, t’es le bienvenu partout dans la paix et la bonne humeur, je te dirai même à quel l’hôtel, je suis, tu es le bienvenu partout. Ce n’est pas Paris, tu ne vas pas faire peur au préfet de Dubaï ».