Booba parle de sa bagarre avec Kaaris dans TPMP : « J’ai bien kiffé quand même »

Le 21 Sep 2021 à 08:07 par djfreak

Ce lundi 20 septembre, Booba était l’invité de Touche pas à mon poste sur C8. Au cours de l’émission présenté par Cyril Hanouna, le rappeur originaire du 92 est revenu sur son altercation avec Kaaris à l’aéroport d’Orly en 2018. Un événement qui a marqué les esprits et qui a fait kiffer l’artiste de 44 ans. On vous raconte tout ci-dessous.

Depuis plusieurs jours, Booba est en France pour plusieurs dates de showcases. Le rappeur en profite également pour faire le tour des médias, afin de promouvoir son concert au Stade de France le 3 septembre 2022. C’est pour cette raison qu’il était l’invité de Touche pas à mon poste sur C8. L’artiste du 92 a également évoqué son actualité médiatique.

Booba parle de Kaaris en direct dans TPMP

Pendant la soirée, Booba a également répondu aux questions que les internautes et les chroniqueurs se posaient. C’est pourquoi, l’artiste de 44 ans a été interrogé sur ses rapports avec les autres rappeurs. « Il y a des rappeurs qui sont très forts même avec ceux avec qui j’ai collaboré. Kaaris était fort, Damso était fort… Ils n’ont pas su durer. », a-t-il lâché.

Puis quelques instants plus tard, Booba a évoqué son altercation avec Kaaris à l’aéroport d’Orly. « Si c’était à refaire, je ne le referais pas. Mais j’ai bien kiffé quand même. À taper sur ceux qu’on aime pas parfois, ça défoule ! », a-t-il déclaré, provoquant là encore les rires sur le plateau. Toutefois, Cyril Hanouna a tenu à préciser qu’il condamnait cette violence et rappeler aux plus jeunes téléspectateurs qu’il ne fallait surtout pas reproduire de telles actions.

 

Pour rappel, les deux rappeurs se sont affrontés lors d’une bagarre à l’aéroport d’Orly en 2018. Suite à cet incident, Plusieurs personnes ont été placées en garde à vue, dont les deux artistes. Il faut dire qu’à cette époque, la tension était palpable entre Booba et Kaaris. Lorsque le Duc de Boulogne a aperçu son rival, qui attendait son avion pour un showcase. Les esprits se sont ensuite échauffés en salle d’embarquement. D’après les vidéos qui ont été diffusées sur les réseaux sociaux, plusieurs groupes de personnes se sont battus, dégradant notamment un magasin de Duty free. Les deux rappeurs ont été condamnés à verser près de 45 000 euros à Aéroports de Paris et la Société de distribution aéroportuaire.