Booba, La Fouine, IAM : la télé n’aime pas les rappeurs

Le 18 Nov 2013 à 07:56 par djfreak

Découvrez l'analyse de Julien Thomas qui a interviewé de nombreux rappeur français, au sujet de leur passage au petit écran, pour le site Nouvelobs.com.

Comme tous les artistes en promo, les rappeurs apparaissent à la télévision régulièrement mais les chaînes sont souvent frileuses lorsqu'elles les reçoivent. Pourquoi cette appréhension ? Pourquoi ces musiciens ne sont-ils pas davantage représentés ? Explications.

"Marre de regarder la télé car la télé ne nous regarde pas". Ou "Fuck la télé çaise-fran". Chacun avec leur style, Youssoupha et Booba résument le malaise des rappeurs français et de leur public vis-à-vis du petit écran. Et pourtant ces deux artistes apparaissent régulièrement dans les talks-shows (surtout le second, encore invité du "Grand Journal" mardi dernier), comme quelques autres figures du mouvement.

Mais si on prend en compte les chiffres de ventes d'albums, le rap a très peu accès à la télé, comparé à d'autres styles musicaux. Et surtout pas dans de bonnes conditions.

Orelsan s'exprime sur le sujet : "C'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de rap à la télé. Il n'y a pas beaucoup de rap dans les médias en général. C'est assez étrange car c'est la musique qui vend le plus". Mais alors pourquoi ? Première tentative d'explication, apportée par le rappeur originaire de Caen : "Je sais qu'il y a des annonceurs qui demandent à ce qu'il n'y ait pas de rap, car ils ne veulent pas que le rap soit associé à leur marque. Je trouve ça complètement con. Les jeunes aiment le rap, c'est une musique comme les autres."

Alors comment faire pour un rappeur pour décrocher un live dans une émission exposée médiatiquement ? Faire un duo avec un artiste d'un autre univers, plus lisse. Exemple parfait avec la prestation de La Fouine avec Patrick Bruel le mois dernier dans "Patrick Bruel, le grand show", émission diffusée en prime-time sur France 2. Sinon, les rappeurs semblent trop incontrôlables pour ces émissions.

Tarata, une des rares émissions proposant du live, a invité assez peu de rappeurs finalement, pour une raison simple selon Kery James : "Nagui ne considère pas que c'est de la vraie musique, il fait tout pour ne pas inviter des rappeurs."

Découvrez l'analyse complète sur le lien suivant : leplus.nouvelobs.com.