Booba est la première célébrité française à se lancer dans ce business, qui peut lui rapporter gros

Le 09 Août 2021 à 09:04 par djfreak

Il y a un peu plus d’un mois, Booba nous révélait la sortie de plusieurs buste à son effigie. Mais ce n’est pas tout, le rappeur est également la première célébrité a faire une collaboration en NFT (non-fungible tokens), qui est un jeton cryptographique et pourrait lui rapporter une grosse somme d’argent à l’avenir. On vous explique tout dans l’article.

Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, Booba reste l’un des meilleurs businessman dans le monde du rap français. L’artiste de 44 ans s’est développé dans d’autres domaines que sa musique. Sa collection de vêtements Unkut, sa marque de whisky ou encore son média OKLM. Mais dernièrement, il a décidé de se tourner vers le monde de l’art.

Au début du mois de juillet dernier, le Duc de Boulogne a révélé la sortie d’un buste à son effigie. La sculpture a été réalisé par l’artiste visuel Samy La Crapule« L’idée a tout de suite été de faire référence à des personnes de pouvoir et de créer quelque chose à l’image d’un empereur, quelque chose de très napoléonien, de césarien. Quand on fait un buste, le but est de rendre hommage et de faire honneur à la personne, pas de rendre le personnage moins puissant qu’il ne l’est. », a-t-il révélé.

Mais pour arriver à ce résultat final, Samy a d’abord scanné Booba en 3D  : « Il a été pris en photo directement par plusieurs appareils à Miami. On a récupéré le fichier qu’on a retravaillé. C’est vraiment de la sculpture sur écran (…) On a la chance en France en 2021 d’être entourés de technologies de plus en plus innovantes. On a donc fait appel à une entreprise spécialisée qui peut imprimer un objet virtuel qu’on a déjà travaillé sur plusieurs matériaux et dans plein de couleurs et de formes différentes. » 

Booba se lance dans un business florissant

La sculpture a été édité en seulement 10 exemplaires, pour 2500 euros chacune. Mais ce n’est pas tout, le buste sera également disponible à l’achat en « NFT ». Et d’après Samy, Booba est la première célébrité à se lancer dans ce business qui pourrait lui rapporter gros à l’avenir.

« C’est un jeton numérique unique, non duplicable et en un seul exemplaire original. Tout le monde peut voir l’œuvre mais vous êtes le seul à qui elle appartient. C’est l’avenir et le présent de l’art numérique, très lié à la cryptomonnaie et ça permet à des artistes digitaux d’enfin pouvoir vendre leur travail. C’est un peu une manière de frimer sur internet de posséder un NFT, c’est comme si tu possédais une rolex dans la vraie vie (rires). Beaucoup d’artistes internationaux ont fait des collaborations en NFT. Je pense à The Weeknd ou à Post Malone. Et je suis hyper content que Booba soit l’un des premiers à faire ça en France. », a-t-il confié.