Booba : disparition du média OKLM avec la suppression du site internet

Le 01 Jan 2021 à 23:23 par djfreak

Il y a quelques années, Booba a décidé de lancer son propre média avec OKLM. Mais aujourd’hui, le site internet et la radio sont fermés. On vous explique tout dans l’article.

Qu’on se le dise, le rappeur originaire du 92 fait partie des poids lourds du rap français depuis plus de 20 ans. Booba a su se diversifier pour traverser les époques et continuer d’être au top à chaque sortie de projet ou de morceau.

Mais l’artiste n’est pas fan des médias généralistes et est en froid avec Skyrock depuis de nombreuses années. C’est pourquoi, en 2016, le Duc a décidé de lancer son propre média : OKLM. Lors de sa création, le rappeur détaillait le projet : « OKLM ça va être un gros média qui va réunir toutes les nouveautés musicales mais aussi culturelles. Que se soit un humoriste des halls, un sportif, un rappeur, un danseur, un cuistot, un jardinier, tant qu’il a du talent, le plus méritant sera mis en avant. Ce que personne ne fait, on va le faire à notre sauce comme il se doit. »

En plus du site internet, Booba avait vu les choses en grand avec une radio et une chaine de télévision. Petit à petit, le média s’installait dans le paysage urbain, avec notamment des émissions comme La Sauce, présentée par Mehdi Maïzi, ou encore l’émission mythique Couvre-Feu de Jacky Brown et Lord Issa. Dans cette dernière, de nombreux se sont adonné au freestyle, dont la célèbre performance réunissant Booba, Damso, Niska et Kalash.

 

Le site OKLM de Booba a été supprimé

Après seulement quatre ans d’existence, le média a été supprimé. Aucune raison officielle n’a été évoquée par le rappeur, ni même par les réseaux sociaux du site. Le compte Instagram n’a pas donné de nouvelles depuis le mois de mars dernier.

Toutefois, plusieurs hypothèses sont à prendre en compte. Tout d’abord, l’accès payant à la chaîne de télévision a certainement découragé les consommateurs, puisque des chaines comme Trace TV sont proposés gratuitement. Ensuite, on peut également ajouter l’arrêt de La Sauce, suivi du départ de son animateur-vedette. Pour finir, il est également probable que la crise sanitaire, dont le monde entier est touché, n’ait pas aidé à la survie du média.

Cependant, Booba peut se vanter d’avoir essayé de lancer un média pour mettre en lumière des artistes peu connus. Avec une application téléchargée plus d’un million de fois, le média avait connu une belle popularité.