Booba déteste sa dernière collaboration avec Damso : il fait censurer le morceau

Le 10 Mai 2021 à 20:32 par djfreak

Il y a quelques jours, un internaute a dévoilé un titre entre Booba et Damso. Mais ce remix n’a pas plu au rappeur originaire du 92 et l’a fait savoir sur le compte Instagram de La Piraterie. Il n’a pas hésité à placer un petit message à son rival, on vous explique tout ça dans l’article.

Au mois de mars dernier, Booba nous présentait son dixième album, intitulé ULTRA. Un projet qui a rencontré un très bon succès commercial puisqu’il a été certifié disque d’or en seulement deux semaines. Mais alors que tous ses fans pensaient écouter le dernier album de leur rappeur préféré, ce dernier a décidé de sortir de sa retraite musicale. Il y a quelques jours, le rappeur originaire du 92 a même dévoilé un titre inédit, intitulé Kayna.

A côté de la musique, B2O reste très connecté sur les réseaux sociaux. Il fait souvent parler de lui dans les médias avec ses clashs et ses piques envers ses rivaux. Dernièrement, l’interprète de Petite Fille s’est attaqué à Gims, Kaaris ou encore à Zola.

Booba n’apprécie pas ce feat avec Damso

On le sait depuis quelques années, Booba ne porte plus Damso dans son coeur. Et il l’a encore confirmé il y a quelques jours sur le compte Instagram de La Piraterie. En effet, il a partagé un extrait du mash-up réalisé par PNL World dans lequel B2O et Dems se retrouvent ensemble, le temps d’un titre. Il s’agit d’un remix où le couplet du rappeur Bruxellois dans PASSION vient s’incruster sur la production d’ULTRA.

Ça fait 4 ans que les deux artistes ont sorti leur dernier titre en commun, intitulé 113, présent sur Trône. Les fans aimerait entendre de nouveau les deux rappeurs sur la même prod. Mais il ne s’agit que d’un rêve d’après le Duc de Boulogne. « Continuez de rêver, ça sonne bien parce que c’est l’instru de ULTRA c’est tout. C’est les sons de PAPA », peut-on lire en légende du post.

 

Quelques heures plus tard, on a appris que le morceau était supprimé sur les réseaux sociaux. C’est le compte Twitter de PNL World qui a révélé l’information : « La vidéo ne sera plus disponible sur la chaîne. Malheureusement, je risque une suppression définitive si je conteste la réclamation ». La vidéo a tout de même réalisé plus de 500 000 vues en seulement 5 jours.