Booba descend Le Grand Journal !

Le 25 Nov 2013 à 08:32 par djfreak

A l’occasion de la sortie de sa réédition Futur 2.0, dans les bacs ce lundi, Booba a accordé un entretien aux Inrocks. Une interview dans laquelle le MC revient sur son passage dans Le Grand Journal. Lassé du traitement que font les médias de sa musique qu'ils caricaturent à tout-va, le rappeur s'est lâché.

Lors de son passage la semaine dernière dans l'émission de Canal +, B2O est interviewé par Antoine de Caunes (voir photo). Le rappeur se dit être déçu d'avoir, encore une fois, été caricaturé : "Quand on m’accueille au Grand Journal et qu’on me fait des wesh et du verlan et qu’on me sort mes pires punchlines, je vois bien qu’on me considère comme une caricature, c’est “voilà la banlieue qui arrive” : c’est pathétique.", déclare-t-il aux Inrocks.

Le Duc de Boulogne est fatigué des médias qui ne font jamais la part des choses. Ainsi, sur le plateau du Grand Journal, on aura eu le droit à sa fameuse punchline, "t'écartes les cuisses pour un filet-o-fish". Un peu facile, selon lui, de reprendre ces phrases qui font du buzz : "Je veux bien que ça les amuse de sortir mes lyrics les plus hardcore, mais faîtes au moins la balance, je n’ai pas écris que ça. Même quand le mec de la rubrique littérature parle de la Nouvelle revue française, il sort une grosse punchline où j’insulte une grand-mère".

Pour terminer, Booba ajoute : “Ils ont montré des images de La Fouine, du clash, ils n’ont pas montré d’images de mes clips, ni de mes disques de platine”.

Qu'en pensez-vous ?