Booba dénonce la censure et l’atteinte à la liberté d’expression d’Instagram

Le 18 Mai 2022 à 23:02 par djfreak

Il y a quelques heures, Booba a pris la parole sur ses différents réseaux sociaux. Le Duc de Boulogne a dénoncé la censure et l’atteinte à la liberté d’expression concernant Instagram. On vous explique tout dans l’article ci-dessous.

On le sait, entre Booba et Instagram, ce n’est pas l’amour fou. Rappelez-vous en 2020, alors qu’il entamait la promotion de son nouvel opus ULTRA, le rappeur originaire du 92 a vu son compte être suspendu.  Les raisons, qui évoquaient, un partage de nudité, n’ont jamais été très claires. Depuis, il a jonglé entre plusieurs compte, comme celui de La Piraterie. Ce mercredi 18 mai, Booba a publié sur son profil Twitter un communiqué. Dans celui-ci, il dénonce la politique d’Instagram à son égard.

Booba adresse un long communiqué sur les réseaux sociaux

« BOOBA dénonce la censure et l’atteinte à la liberté d’expression d’Instagram. « Tout le monde est le bienvenu », proclame Instagram. Depuis des années, Booba communique sur les réseaux sociaux. L’humour, la dérision, le sarcasme et les répliques percutantes sont les principales caractéristiques des publications de Booba sur les réseaux sociaux.

Booba s’exprime à travers Instagram depuis des années. Début 2020, Instagram a pris la décision, sans aucun préavis, aucune explication, aucune information préalable, aucun respect des droits de la défense ou du droit à la liberté d’expression, de fermer le compte Booba official suivi par 5 millions de followers, et de le « bannir » à vie.

Booba dénonce la censure et l’atteinte à la liberté d’expression d’Instagram Booba dénonce la censure et l’atteinte à la liberté d’expression d’Instagram

Après avoir cherché le dialogue avec le géant US, en vain, Booba a assigné début 2022 Facebook, propriétaire d’Instagram, devant le Tribunal judiciaire pour obtenir la condamnation de ces méthodes violentes de censure, de cette absence totale de respect de la liberté d’expression, et la réouverture de son compte. Depuis cette assignation, Instagram multiplie les censures. Devenues quotidiennes, en supprimant unilatéralement et brutalement les messages. Et aussi en menaçant ou en fermant les comptes utilisés, même pour un seul message, sans justification.

Depuis quelques jours, un nouveau message est affiché : « contraire aux guidelines sur les organisations violentes ou dangereuses ». Censure, mépris complet de la défense, décisions injustifiées, disproportion des sanctions, absence totale de communication et d’information. Qui est violent et dangereux ? Tant que la justice ne s’est pas prononcée, Instagram doit stopper immédiatement cette censure quotidienne. »

Depuis quelques jours, Booba envoie des piques à Médine sur ses réseaux sociaux. Il y a quelques heures, le Duc de Boulogne a décidé de ridiculiser une nouvelle fois le rappeur originaire du Havre.

Lire la suite