Booba a demandé à Chantal Goya s’il pouvait utiliser le nom de « Bouba »

Le 01 Oct 2020 à 11:08 par djfreak

Il y a quelques jours, Chantal Goya est revenu sur l’histoire qui la lie à Booba.

On ne vous présente plus Chantal Goya, la célèbre chanteuse à qui l’on doit les tubes Pandi Panda, Bécassine ou encore Un Lapin. Mais une autre chanson est très connu et surtout dans le milieu du rap, celle de Bouba le petit ourson.

Actuellement en tournée avec le spectacle « Le Soulier qui vole » créé par son mari Jean-Jacques Debout, Chantal Goya est revenue sur la discussion qu’elle a eu avec Booba. Le rappeur originaire du 92 se serait inspiré du dessin animé du petit ourson Bouba pour trouver son nom de scène. Le Duc a donc contacté l’interprète du générique pour obtenir l’autorisation de son pseudonyme, qui comporte deux « o ».

Booba a demandé à Chantal Goya d’utiliser le nom de l’ourson

C’est dans l’émission d’Anne Roumanoff, sur Europe 1, que la chanteuse pour enfants est revenue sur la drôle d’aventure. « Il n’est pas venu lui, il était très jeune, et Pascal Nègre (ndlr : l’ancien directeur d’Universal) m’a appelé et a appelé Jean-Jacques, raconte-t-elle. “On a envie de l’appeler Booba, est-ce que tu veux donner l’autorisation ?” Beh oui, ça lui fera plaisir et nous aussi. Et voilà, ce n’est pas vraiment un petit ourson mais bon, il s’appelle Booba. », raconte-t-elle au micro de la radio.

Chantal Goya a également précisé qu’elle avait rencontré plus tard le rappeur lors d’une émission télévisée. Toutefois, les propos de la chanteuse semblent différents de ceux de son mari, Jean-Jacques Debout. En effet, il y a un peu plus de deux ans, le compositeur du morceau Bouba a expliqué à Pascal Praud le coup de fil qu’il a reçu de la part du rappeur.

« Il l’a appelé pour lui demander si elle lui donnait l’autorisation de s’appeler Booba. Je me trouvais devant Chantal au moment où il a appelé. Elle lui dit : “Je vais demander à mon mari puisque c’est lui qui a écrit la chanson”. Je lui ai dit : “Si ça vous fait plaisir, je n’y vois aucun inconvénient”. Il était très poli et très gentil. », raconte-t-il.

 

À noter que Booba est même allé plus loin dans l’inspiration du dessin animé. En effet, le nom de son label, Tallac Records, fait référence à la montagne sur laquelle héberge le petit ourson. Il faut croire que le rappeur était vraiment fan du dessin animé.

Dans le reste de l’actualité, Booba s’avoue ému pour les 20 ans de Mauvais Oeil.