Bigflo et Oli règlent leurs comptes avec Alkpote et Vald sur un titre… d’Alkpote

Le 13 Juil 2021 à 00:32 par djfreak

Depuis plusieurs mois, Bigflo & Oli se font très discret musicalement. Mais le duo toulousain a fait son retour sur le morceau Que du buzz, en featuring avec Alkpote. Sur ce titre, les deux frères sont revenus sur les déclarations d’Alkpote et Vald à leur sujet.

Les deux frères toulousains sont parfois loin des codes traditionnels du rap. Qualifié par certains de faire du rap pour enfant, le duo a mis du temps avant de s’imposer auprès de leurs différents collègues artistes. On a notamment pu les entendre aux côtés de Guizmo, Kalash Criminel, Black M ou encore Médine. Il y a quelques jours, les deux rappeurs ont réitéré l’expérience avec un featuring étonnant : Alkpote.

Bigflo & Oli répondent aux propos de Vald et Alkpote

Qu’on se le dise, Alkpote est l’un des rappeurs français qui surprend le plus en terme de collaboration. Après avoir notamment collaboré avec Philippe Katerine ou Bilal Hassani, le rappeur a décidé de collaborer avec Bigflo & Oli. Loin de son univers, les deux frères auraient également pu refuser la collaboration suite aux propos qu’Alkpote a tenu en 2017 : « Bigflo et Oli. Ils sont mignons comme tout.  C’est ça le meilleur cliché du rap. Deux petits garçons qui ramènent leur papa à Planète Rap. »

Dans le morceau Que du buzz, Bigflo a décidé de répondre en tout début de couplet : « C’est deux petits garçons qui ramènent leur papa à Planète Rap, je lis ton tweet dans ma i8 devine à quel point je m’en tape ». Dans le deuxième couplet, Oli réitère: « Avant qu’ALK m’appelle, j’avais pas aimé les propos qu’il tenait sur nous ». Une façon originale de répondre aux critiques

Mais le duo toulousain ne s’est pas arrêté là puisqu’un autre nom surgit du couplet de Bigflo. Ce dernier lâche : « Fils de p*te, eh n*que ta mère. Et ouais parait que c’est pas du rap si c’est pas vulgaire. Vald que j’embrasse, (hey) que des billets que j’entasse ». A travers ces quelques mots, l’artiste répond à Vald, qui avait déclaré en 2017 pour France 3 : « Oui, sinon c’est du slam. Sinon c’est Bigflo et Oli, que j’embrasse fort. Le rap c’est d’abord un art de “pauvre”. Depuis tout petit on parle comme ça. Il s’agit pas d’être vulgaire bêtement, mais c’est indispensable pour le rap. »

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils savent répondre aux détracteurs avec beaucoup d’autodérision.