Aya Nakamura assume avoir des paroles qui sont se*uellement explicites

Le 16 Mai 2021 à 01:59 par djfreak

Pour la sortie de son album AYA, Aya Nakamura avait fait la promotion en accordant plusieurs interviews. Au cours de l’une d’entre elles, la chanteuse s’est confié sur ses paroles qui sont se*uellement explicites. On vous explique tout dans l’article.

Au mois de novembre dernier, Aya Nakamura nous présentait son nouvel opus, intitulé Aya. Un opus qui a rencontré un bon succès commercial, puisqu’il cumule plus de 130 000 exemplaires vendus. Mais depuis, la jeune femme se fait très discrète musicalement, ainsi que sur les réseaux sociaux.

Aya Nakamura s’exprime concernant ses paroles

Pour la sortie de ce nouvel opus, Aya Nakamura avait enchainé les médias, que se soit sur Internet ou à la télévision. La chanteuse a notamment accordé une interview pour Télé Star, dans laquelle elle s’est livrée. Elle a notamment donné des explications concernant ses paroles, qui parlent carrément de s*xe : « Tout le monde est étonné par la chanson Préféré. Pour moi, le s*xe est naturel et en parler aussi. Il n’y a pas de mal. Cela fait partie des choses de la vie. Les femmes ont les mêmes besoins que les hommes. J’ose le dire. Quand les hommes chantent ce genre de trucs, ça ne choque personne. Si je peux apporter de la confiance en soi à certaines filles, tant mieux. »

Au cours de cet entretien, la jeune femme s’est exprimé sur sa fille Aïcha, qui a 4 ans. « J’ai envie qu’elle m’ait comme support bien sûr mais je souhaite qu’elle grandisse en sachant que le but dans la vie, c’est de travailler et qu’elle se rende compte de la valeur de l’argent, même si elle en profite. »

Pour finir, Aya Nakamura a parlé de la nouvelle génération de chanteuse qui entre dans le même style musical que le sien. Quand la journaliste lui demande si elle a la sensation d’avoir impulsé une nouvelle dynamique dans le R’n’B féminin, elle répond : « Je ne sais pas du tout. J’ai dû influencer certaines chanteuses sans même m’en rendre compte. Mais je ne me vois pas comme un modèle. Je suis juste contente qu’il y ait de plus en plus d’artistes féminines qui arrivent à s’imposer. Avant, il n’y avait que des garçons. »