Tout savoir sur

Sinik

40 ans / Les Ulis

Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le rappeur Sinik.

Thomas Gérard Idir est né le 26 juin 1980 à Paris. Il s’agit d’un rappeur français d’origine franco-algérienne plus connu sous le nom de Sinik. Gentsu vous propose d’en savoir davantage à son sujet.

Thomas Gérard Idir est né le 26 juin 1980 à Paris d’une mère française et d’un père algérien kabyle originaire de Béjaïa. Il est âgé de quatre ans lorsqu’ils déménagent aux Ulis dans l’Essonne. Sinik y passe son enfance et son adolescence. A l’âge de huit ans, il ne voit que par le football et s’imagine déjà devenir footballeur professionnel. Cinq ans plus tard, il commence à écrire ses premiers textes de rap et c’est à ce moment-là que ses camarades de classe lui donnent le pseudonyme qu’on lui connait aujourd’hui.

Sinik arrête l’école lorsqu’il est en quatrième. En 1996, l’interprète d’Enfants Terribles rencontre Diam’s alors qu’il vend de la drogue à la sortie du lycée Blaise-Pascal d’Orsay. Très attaché à elle, il la considère comme sa petite sœur. La rappeuse réussit à le convaincre d’arrêter son business illégal et de plutôt se concentrer sur la musique. À 16 ans, il est expulsé de chez lui par les huissiers.

1996. Sinik fait partie du groupe l’Amalgame avec Grodash, Fik’s et Niavo. Deux ans plus tard, ils fusionnent avec d’autres groupes et deviennent ainsi le collectif Ul’Team Atom. Le rappeur quitte le collectif en 2000 et démarre sa carrière en solo. Cette année-là, il sort son premier maxi composé de six titres : Malsain. Avec l’argent récolté, il fonde avec Karim et Nabyle Tamarat le label Six-O-Nine. On y entend son premier featuring avec Diam’s.

En 2002, Sinik sort le CD baptisé Artiste triste qu’il n’a pas pu défendre comme il le souhaitait à cause de son séjour en prison. Il a été condamné à quatre reprises et a passé au total un an derrière les barreaux. L’artiste est invité par Sniper avec Diam’s sur Paname all starz. Sa notoriété grimpe petit à petit.

En juin 2004, Sinik sort enfin son premier street album : En attendant l’album. On peut y retrouver des morceaux figurant dans d’anciennes mixtapes. L’écriture y est plus personnelle. Une mixtape sort également : Pour que les sons ne partent pas en fumée.  Il faudra attendre janvier 2005 pour son véritable premier album : La main sur le cœur. Cette fois-ci, il dévoile plusieurs collaborations et deux titres bonus: L’assassin et Dis leur 2 ma part. Le premier extrait est le tube : Une époque formidable qui retrace son enfance aux Ulis ou encore la visite des huissiers chez ses parents. Il retrouve Diam’s pour Le Même Sang. Le rappeur part ensuite en tournée.

Sinik revient avec un second album, Sang Froid, sorti en 2006. A côté, le rappeur enchaîne les featurings. La Cité des Anges où il évoque ses visites à des enfants malades dans un hôpital parisien. Au niveau des collaborations, on peut retrouver Tunisiano, Vitaa ou Kool Shen. Il sort une nouvelle version du projet appelée Si proche des miens dont le premier single est Autodestruction. L’album est certifié disque de platine et il s’agit du projet qui a connu le plus de succès dans sa carrière. En 2007, Sinik signe l’un des titres de la BO du film Taxi 4 de Gérard Krawczyk.

2007. Sinik sort Le Toit du Monde. Plus sensible sur ce qu’il se passe dans le monde, il pointe de nombreux sujets d’actualité dans ses textes comme dans De tout là-haut avec Kayna Samet. Il surprend tout le monde en collaboration avec James Blunt. L’album est certifié double disque d’or. Un an plus tard, il sort une réédition de ce projet.

En 2009, Sinik sort l’album Ballon d’or. Celui-ci est annoncé comme son dernier album. Dans ce projet, il voulait changer de flow. On peut y retrouver Gladiateurs qui a été écrit pour soutenir l’équipe d’Algérie qualifiée pour les phases finales de la coupe du monde de football 2010. Chose qui n’était pas arrivé depuis 1986. Le rappeur a changé de maison de disque quittant Warner pour Universal.

En 2011, Sinik sort la mixtape Le Côté malsain en mode street album. On y compte trente morceaux. Au vu du bon accueil donné à ce projet, il revient avec un cinquième album en septembre 2012 : La Plume et le Poignard. Au programme ? Des featurings avec Kayna Samet, Segnor Alonzo, Médine, LECK et Fababy. A la base, il devait être son ultime projet et s’intituler La Main sur le gun en clin d’œil à son premier album : La main sur le cœur. Il est certifié disque d’or.

Sinik dévoile Immortel II en avril 2015. Deux ans après la sortie de l’album, il devient disque d’or. Il annonce la fin de sa carrière. Finalement, il fait avec son nouvel album, Drone, le 17 novembre 2017. Il signe chez Believe entre temps. Son septième album, Invincible, sort en mars 2019. Son retour pour un huitième projet est annoncé pour 2020.

A côté de la musique, Sinik s’est lancé dans le tatouage. Son premier salon situé dans le 14ème arrondissement de Paris est inauguré en février 2016. Il en ouvre un deuxième dans le 15ème arrondissement. Le rappeur crée également un nouveau label appelé (famous.) en 2017. En ce qui concerne sa vie privée, Sinik est papa d’une fille prénommée Inès née le 3 mars 2009, fruit de ses amoures avec Kayna Samet avec qui il a été marié. Mais également d’une petite Imane née le 24 juin 2020. Par ailleurs, Gentsu a dévoilé ses meilleures punchlines.

Plus de rappeurs du 78

La Fouine

Trappes

Tout ce que vous devez savoir sur le rappeur La Fouine.

0

Zola

Evry

Tout ce que vous devez savoir sur le rappeur français Zola.

0

Bosh

Plaisir

Découvrez la biographie du rappeur français Bosh.

0

Tout savoir sur

La Fouine

39 ans / Trappes

Découvrir La Fouine