Tout savoir sur

Médine

37 ans / Le Havre

Tout ce qu'il faut savoir sur le rappeur français Médine.

Médine, de son nom complet Médine Zaouiche est né le 24 février 1983 au Havre. En plus d’être rappeur, il est le dirigeant d’un label baptisé Din Records et a son propre studio d’enregistrement à Gonfreville-l’Orcher, près du Havre. Gentsu vous propose d’en savoir plus sur lui.

Les grands parents de Médine et son père ont débarqué d’Algérie après la guerre alors que ce dernier avait quatre ans. Il devient boxeur semi-professionnel puis entraineur. Quant à sa mère, elle est née en France. Médine grandit au Havre qu’il porte énormément dans son cœur. Il faudra attendre 2004 pour que Médine dévoile son premier album : récit du 11ème jour. Dans le livret, il y a onze intervenants concernant les attentats du 11 Septembre 2001. il commence la série « Enfant du Destin » où il évoque des histoires tragiques sous forme de story-telling.

Huit mois plus tard, il dévoile son deuxième album : Jihad, le plus grand combat est contre soi-même. Encore une fois, Médine y dénonce pas mal de faits de société en évoquant Malcolm X et le commandant Massoud. Le rappeur rend également hommage à l’incendie du boulevard Vincent-Auriol survenu en 2005. Aucun bénéfice n’est tiré de cette chanson qui est en libre téléchargement.

Un autre projet débarque sur la Toile et est piraté sous le nom d’Album blanc. Puis un autre titre sort en novembre 2006 : Table d’écoute sort : à l’intérieur. Encore une fois, Médine y fait une sacrée référence en chanson puisqu’il raconte le massacre du 17 octobre 1961 où 30 à 50 français d’origine algérienne ont été tués. Médine publie Don’t Panik Tape le 14 avril 2008. La même année, en 2008, il collabore et apparaît sur plusieurs compilations.

Médine revient ensuite avec Arabian Panther. Dans celui-ci, il montre encore plus son engagement politique. En décembre 2008, il participe au concert-meeting du mouvement des Indigènes de la République pour célébrer les 25 ans de la Marche pour l’égalité et contre le racisme. En novembre 2009 sort l’édition collector de son projet limité à 5 000 exemplaires. L’artiste revient ensuite avec le deuxième volume de Table d’écoute 2.

En juin, il sort le premier extrait Biopic feat Kayna Samet d’une durée de onze minutes puis Alger pleure pour les cinquante ans de l’indépendance algérienne. Son titre Trash Talking sort le 11 septembre 2012. Ils font partie d’un EP baptisé Made In.

Cinq ans après son dernier album, Médine dévoile son quatrième : Protest Song le 24 juin 2013. Au programme ? Le rappeur réserve des featurings avec Youssoupha, Orelsan, Brav, Tiers monde, Nassi ou encore Kayna Samet. En mai 2015, Médine surprend avec fans avec un EP : Démineur. C’est un carton immédiat. Il faudra attendre février 2017 pour qu’il revienne dans les bacs avec Prose Elite comprenant également Grand Paris où il a regroupé : Lino, Lartiste, Seth Gueko, Youssoupha, Sofiane, Alivor et Ninho. Il revient en novembre 2020 avec Grand Médine où il propose Grand Paris 2 ainsi que des textes toujours aussi engagés. L’artiste signe un retour réussi.

Du côté de sa vie privée, Médine a rencontré sa femme lorsqu’ils étaient encore au lycée. Ils ont trois enfants, Massoud, Mekka et Genghis « Le Khan » apparaissent régulièrement sur ses réseaux sociaux comme lors du confinement où il s’est lâché comme jamais.

Bien qu’il soit très engagé, Médine a eu de nombreuses polémiques au cœur notamment à cause de son titre Don’t Laïk. notamment à cause des attentats Charlie Hebdo. « En tant qu’artiste, je dénonce toutes formes de violence, terrorisme et autres apologies immorales. J’ai choisi la voie de la non-violence comme la majorité de mes concitoyens à travers la musique pour exprimer mes désaccords avec ma société (…) En tentant de tuer le caractère caricatural et provoquant de mon morceau, vous ne faites ni plus ni moins la même chose, de façon symbolique, que ces deux bourreaux ont fait aux auteurs de Charlie Hebdo » s’est-il défendu.

Alors qu’il comptait se produire sur la scène du Bataclan les 19 et 20 octobre 2018, Médine a dû tirer une croix dessus à cause d’une polémique lancée par la droite et l’extrême droite. « Certains groupes d’extrême droite ont prévu d’organiser des manifestations dont le but est de diviser, n’hésitant pas à manipuler et à raviver la douleur des familles des victimes. Par respect pour ces mêmes familles et pour garantir la sécurité de mon public, les concerts ne seront pas maintenus » a-t-il annoncé en septembre avant de reporter ces dates au Zénith début 2019. En juin 2018, le groupuscule terroriste d’extrême droite Action des Forces Opérationnelles (AFO) est démantelé. Parmi l’un de ses projets, il y avait l’assassinat de Médine. Ne perdant pas le sens de l’humour, il avait ironisé en tweetant: « Quelqu’un aurait le code gilet pare-balles de GTA parce que ça devient chaud ».

Finissons avec une note positive en vous dévoilant la reprise de Médine du tube de Jul et ses amis : Bande Organisée.

Plus de rappeurs

Aya Nakamura

Aulnay sous bois

Tout ce que vous devez savoir sur la chanteuse Aya Nakamura.

1

Youssoupha

Paris

Tout ce que vous devez savoir sur le rappeur français Youssoupha.

0

Rim’K

Vitry sur Seine

Tout ce que vous devez savoir sur le rappeur français Rim’K.

0

L’Algérino

Marseille

Tout ce que vous devez savoir sur le rappeur français l’Algérino.

0

Mister You

Paris

Tout ce que vous devez savoir sur le rappeur Mister You.

0

Mac Tyer

Aubervilliers

Mac Tyer de son vrai nom Socrate Petnga est né le 23 avril 1979 à Aubervilliers en Seine Saint Denis. Il s’agit d’un rappeur français d’origine Camerounaise. Il a été membre du groupe Tandem avant de se lancer dans une carrière solo. Gentsu vous raconte tout.

0

La Fouine

Trappes

Tout ce que vous devez savoir sur le rappeur La Fouine.

0

Rohff

Vitry sur Seine

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur Rohff.

0

Tout savoir sur

1995

Découvrir 1995