Lionel Messi et son équipe frôlent la catastrophe à leur retour en Argentine

Le 21 Déc 2022 à 12:07 par Sikagz

Après un mois intense au Qatar s’achevant avec leur victoire à la Coupe du monde, les Argentins sont rentrés au pays. D’ailleurs, à peine arrivés, Lionel Messi et quatre de ses camarades ont vécu une sacrée frayeur. Regardez !

Le suspens a été entier jusqu’au bout de la finale. Si la France a réussi à égaliser 3-3, l’Argentine a remporté la Coupe du monde 2022 grâce aux tirs au but. Juste avant cela, Kylian Mbappé a dressé un discours motivant à ses camarades. « On peut pas faire pire ! C’est une finale de Coupe du monde ! C’est une Coupe du monde les gars, c’est le match d’une vie ! De toute façon on ne peut pas faire pire que ce qu’on a fait. On retourne sur le terrain : soit on les laisse jouer aux c*ns, soit on met un peu d’intensité, on rentre dans les duels et on fait autre chose les gars. C’est une finale de Coupe du monde ! On est menés de deux buts. On peut revenir ! Oh les gars, c’est tous les quatre ans un truc comme ça », a-t-il lancé dans les vestiaires.

A l’issue de leur victoire, les Argentins se sont retrouvés au milieu de plusieurs polémiques entre les chants peu glorieux s’en prenant au Natif de Bondy ou encore le geste obscène provoquant les Bleus d’Emiliano Martinez.

Lionel Messi et son équipe frôlent la catastrophe à leur retour en Argentine

L’Argentine a décroché sa troisième étoile pour la dernière Coupe du monde de Lionel Messi. Dans la nuit de lundi à mardi, l’Albiceleste a fait son retour au pays en atterrissant à Buenos Aires. Une foule de personnes les attendaient malgré l’heure, 2 heures 40. Le trajet de bus allant de l’aéroport jusqu’au centre d’entraînement national de l’Argentine a eu des allures de parade. Toutefois, cela aurait pu vite tourner au vinaigre.

Lionel Messi et son équipe frôlent la catastrophe à leur retour en Argentine Lionel Messi et son équipe frôlent la catastrophe à leur retour en Argentine

Dans une vidéo qui a fait le tour de la Toile, Lionel Messi, Angel Di Maria, Nicolas Otamendi, Rodrigo de Paul et Leandro Paredes apparaissent assis tout en haut du bus à impériale de l’Argentine. Les cinq sportifs ont failli se faire faucher par un câble présent à leur hauteur alors qu’ils regardaient la foule. Plus de peur que de mal !

Plus d’articles sur

Actualité Rap Français