Le fils d’un baron du cartel de Cali condamne Netflix concernant une série inspirée de son père

Le 03 Sep 2021 à 17:02 par djfreak

Le fils d’un ex-baron du cartel de Cali a décidé de porter plainte contre Netflix, concernant la série El Cartel de los Sapos : El origen. D’après William Rodriguez, les épisodes s’inspire fortement de la vie de son père et présente une vision irréaliste de leur famille. On vous explique tout dans l’article ci-dessous.

A la fin du mois de juillet, Netflix a mis en ligne une nouvelle série, intitulé El Cartel de los Sapos. Elle est inspirée du livre du même nom d’Andrés Lopez Lopez, qui se concentre spécifiquement sur la vie des frères Villegas, mieux connus sous le nom de Los Caballeros de Cali.

Mais depuis la diffusion, la série doit faire face à des critiques venant d’un fils d’un ex-baron du célèbre cartel de Cali, en Colombie. Prénommé William Rodriguez, l’homme a décidé de poursuivre en justice la plateforme de streaming. Selon lui, Netflix serait coupable d’avoir donné une vision “irréaliste” de sa famille dans leur nouvelle série.

Un fils d’un ex-baron porte plainte contre Netflix

William Rodriguez, fils de Miguel Rodriguez Orejuela, a déclaré jeudi sur une radio locale qu’il va lancer “toutes les procédures judiciaires nécessaires” pour que la série soit suspendue. Selon lui, les 60 épisodes de la série El Cartel de los Sapos, El origen seraient d’un “irréalisme total”. Elle s’inspire de l’histoire du fameux clan Rodriguez Orejuela, deux puissants parrains aujourd’hui emprisonnés aux États-Unis.

Toutefois, Netflix assure qu’il s’agit d’une “oeuvre de fiction”. De plus, les faits sont “le fruit de l’imagination des scénaristes”. Mais sur son site internet, Caracol Televisión Internacional explique en revanche que la série est “basée sur des faits réels” concernant “les chefs du redoutable cartel de Cali”.

Il ne fait aucun doute pour le fils de Rodriguez que la production a volé l’intimité familiale. Netflix a “commercialisé mon nom”, a-t-il accusé. Il estime par ailleurs que la production a “plagié une grande partie” de l’un de ses livres sur la famille Rodriguez Orejuela.

Pour la petite histoire, le Cartel de Cali a été démantelé au milieu des années 1990. Il est considéré par les Etats-Unis comme la plus grande organisation de trafic dans le monde après la chute de Pablo Escobar, chef du Cartel de Medellín et ennemi acharné des Rodriguez Orejuela.