American History X : une version africaine a été annoncée par le réalisateur

Le 28 Sep 2020 à 14:07 par Sikagz

22 ans après la sortie d’American History X dans les salles de cinéma, un autre film dans cet univers-là pourrait voir le jour. En effet, le réalisateur Tony Kaye a révélé qu’il était en train de travailler sur un film baptisé African History Y. Les premiers détails viennent d’être révélés. Gentsu vous raconte tout.

Il y a des classiques difficiles à oublier que ce soit musicalement ou cinématographiquement parlant. Récemment, un remake de La Haine sous forme de comédie musicale a été annoncé. « J’ai été contacté par une équipe qui fait des grosses comédies musicales à Paris. Ils m’ont dit qu’ils avaient envie de faire des choses un peu différentes que les Roméo et Juliette qui sortent tous les ans (…) Ils ont dit que La Haine est devenu un élément de la pop culture française et que ce serait intéressant de le faire évoluer  (…) Ce film est écrit comme une comédie musicale hip hop. Ce sont des petits morceaux de rap qui se suivent, qui ont un rythme spécifique, qui font un film. Je l’ai écrit comme ça » a révélé Mathieu Kassovitz  au micro de RMC. 

En parlant de classique, le réalisateur d‘American History X se pencherait sur un tout nouveau projet.

American History X : Le réalisateur annonce avancer sur le film African History Y

African History Y sera officiellement une « histoire de tragédie et de rédemption« . Charles Chanchori, Jason Corder et Tony Kaye sont en pleine écriture du scénario. En ce qui concerne le casting, il y aurait l’acteur Djimon Hounsou à l’affiche. « Djimon et moi nous sommes rencontrés juste après que j’ai fait American History X. C’était une rencontre cathartique et j’ai immédiatement su que c’était un acteur avec lequel je travaillerai par la suite. La matière à travailler devait être la bonne, et grâce à Dieu, nous avons désormais un projet sur lequel nous pouvons travailler ensemble. Les caméras couleur dans ma tête sont prêtes à aller travailler en Afrique » a révélé le réalisateur.

De son côté, Djimon Hounsou a déjà fait part de ses premières impressions: « African History Y ne pouvait pas mieux tomber, tandis que j’explore la possibilité de faire connaître au monde des histoires africaines extraordinaires. Je suis enthousiaste à l’idée de travailler avec Tony, et il est quelque peu prévisible que lui et moi ayons réussi à boucler la boucle pour travailler ensemble ». Ca promet ! Qu’en pensez-vous ?

Par ailleurs, sachez que l’OM vient de lancer son propre label musical et que Netflix va bientôt dévoiler un film documentaire dénonçant les dangers des réseaux sociaux.