Une femme prétend être Beyoncé afin d’éviter son arrestation pour vol de voiture

Le 11 Août 2020 à 14:40 par Sikagz

Décidément, il y aura toujours des anecdotes pour nous surprendre sur les réseaux sociaux. Après un street artist qui s’est fait agresser après avoir caricaturé le portrait de 50 Cent mélangé à d’autres visages de stars, une autre histoire risque de vous faire sourire. Il s’agit d’une femme qui a voulu se faire passer pour Beyoncé lors de son arrestation. Gentsu vous raconte tout.

Il se passe des choses incroyables sur les réseaux sociaux. Récemment, une pétition a été lancée afin de supprimer Kylie Jenner du clip de Megan Thee Stallion et Cardi B qui cartonne. La rappeuse a apporté son soutien à l’ex de Travis Scott à sa façon puisqu’elle a posté le message suivant sur son compte Instagram à l’occasion de son anniversaire: « Joyeux anniversaire 🎊 et merci @kyliejenner d’être dans mon clip. Je voulais différents types de « bad bitches » dans ma vidéo. Noire. Blanche. Latina. Mix. Nous avons tous WAPS ! OK… Mais encore [email protected] tu es toujours qu’à un appel de moi et tu traites toujours moi et les miens comme ta famille comme des membres de ta famille ».

Mais ce n’est pas la seule information qui a agité les internautes ces dernières heures puisque la chanteuse Angèle a tout juste fait son coming-out. Celui-ci intervient quelques mois après son coup de gueule envers des paparazzi.

Beyoncé : une femme tente de se faire passer pour elle

Mais cette fois-ci, c’est une autre incroyable histoire qui a amusé les internautes. Le 7 mars dernier, une certaine Surena Henry a affirmé qu’elle était Beyoncé après avoir été arrêtée par la Police pour vol de voiture. La femme de 48 ans a fait l’objet d’une course poursuite dans les rues de Las Cruces situées au Nouveau Mexique. L’agent en question avait déjà eu affaire à elle. Selon la « fausse Beyoncé », elle aurait trouvé la voiture avec les clés sur le contact et l’aurait simplement empruntée le temps d’une balade. Lorsque les forces de l’ordre lui ont demandé pourquoi elle ne s’était pas arrêtée en voyant les gyrophares, Surena Henry a répondu qu’elle n’en avait pas envie. Quelle audace !

Résultat des courses ? Elle a été mise en examen pour vol de véhicule, dissimulation d’iden­tité et résistance à une interpellation. Finalement, son incarcération aura duré deux jours avan d’être libérée sous caution dans l’attente de sa comparution. Récemment, Aya Nakamura a nié être impliquée dans une bagarre à la chicha.