Un adolescent devient aveugle après s’être seulement nourri de frites et de chips

Le 30 Mai 2021 à 12:59 par djfreak

Un adolescent de 17 ans a perdu la vue après avoir adopté une alimentation composée quasi exclusivement de frites et de chips. Le jeune britannique a subi de sérieuses carences en vitamines, entrainant une neuropathie optique nutritionnelle. On vous explique tout dans l’article.

Qu’on se le dise, l’alimentation est très importante pour notre santé. Et cette anecdote d’un jeune britannique en est un parfait exemple. L’histoire nous arrive du Royaume-Uni, et plus précisément dans la ville de Bristol. Un jeune homme de 17 ans a perdu la vue après s’être nourri pendant des années de pain blanc, de Pringles et de frites.

Selon sa mère, il a décidé à partir de l’âge de 7 ans de ne manger que des frites, des chips, des saucisses, du jambon industriel et du pain de mie. « Il a toujours été mince, donc on ne s’est jamais vraiment inquiétés pour son poids. On entend tout le temps parler d’obésité et de malbouffe, mais il n’était pas plus épais qu’un râteau. », a-t-elle déclaré.

Un ado perd la vue après s’être seulement nourri de frites

A l’âge de 14 ans, le jeune garçon décidé de consulter son médecin, à cause d’une grande fatigue. Le docteur lui avait alors prescrit des compléments alimentaires et l’avait invité à varier son alimentation. On diagnostique chez lui une carence en vitamines B12, dont on lui prescrit des injections. Mais l’ado n’a finalement jamais suivi ces recommandations. Il a d’ailleurs jamais commencé le traitement recommandé et son état de santé n’a fait qu’empirer.

« Il mangeait parfois des tranches de pain et quelques fois du jambon. Mais beaucoup trop rarement des fruits et des légumes. Sa vision périphérique s’est peu à peu estompée. Il ne peut pas conduire et a des difficultés à lire, regarder la télévision ou discerner les visages. », explique le docteur Atan.

Le jeune garçon souffre d’une neuropathie optique nutritionnelle, qui entraîne dans les cas les plus graves une détérioration irréversible des fibres nerveuses du nerf optique. Cette maladie n’a rien d’étonnant dans les régions affectées par les famines. Toutefois, elle reste exceptionnelle pour un adolescent dans un pays industrialisé, comme c’est le cas pour cet adolescent.