Pablo Escobar : la Porsche du narcotrafiquant est à vendre au prix de 2,2 millions de dollars

Le 14 Mar 2021 à 17:33 par djfreak

Si vous possédez la somme de 2 millions d’euros, il est possible d’acquérir une magnifique Porsche 911 RSR, ayant appartenu à Pablo Escobar. Le célèbre narco-trafiquant avait fait l’acquisition de ce bolide à la fin des années 70.

Depuis près de 30 ans, le narcotrafiquant fascine le monde entier. En effet, Pablo Escobar a inspiré de nombreux livres, séries ou encore films qui évoquent la vie du baron de la drogue. Il faut dire qu’il reste et restera un des trafiquants les plus connus mondialement. Au moment de sa mort, Pablo représentait la septième fortune mondiale, estimé à plusieurs milliards de dollars.

Mais ce que l’on sait moins par contre c’est que l’homme était aussi un amateur de course automobile. Celui qui dirigea pendant plusieurs années le cartel de Medellin posséda et pilota en compétition une magnifique Porsche 911 RSR, créé initialement pour l’International Race of Champions (IROC).

La Porsche de Pablo Escobar est à vendre

Le modèle du célèbre narcotrafiquant est très rare. Produite en 1974, cette Porsche 911 IROC RSR sera fabriquée en seulement 15 exemplaires, 12 pour des pilotes et 3 modèles de remplacements. Conduite par Emerson Fittipaldi à l’époque, cette 911 beige Sahara se qualifiera avec le champion du monde 1972 de F1 à son volant pour la pole position. Il sortira de piste et sera victime d’une fuite de carburant et sera éliminé dès le premier tour.

Quatre jours plus tard, la voiture sera revendu. Elle passera notamment dans les mains de Roger Penske, légende du sport automobile outre-Atlantique, mais aussi de John Tunstall. Jusqu’en 1978, cette Porsche 911 IROC RSR participera à plusieurs courses automobiles.

C’est en 1978 que la voiture sera revendue à un certain Pablo Escobar. Le narcotrafiquant goûtera aux plaisirs de la compétition à son volant dans son pays. Il conservera la voiture jusqu’à sa mort en 1983, après laquelle elle sera mise de côté, avant que Roger Penske ne remette la main dessus, et décide de la faire restaurer dans la livrée « Fittipaldi » d’origine.

Aujourd’hui, cette voiture qui possède un kilométrage de 515 kilomètres, appartient désormais à Atlantis Motor Group. Elle est vendue aux enchères pour 2,2 millions de dollars (environ 1,83 million d’euros) et d’après le groupe, “elle est prête à courir ou à faire partie de votre collection“. Ce prix mirobolant s’explique par la rareté et les propriétaires qui l’ont conduite.