Le Vatican enquête après le like du Pape qui a buzzé sur Instagram

Le 24 Nov 2020 à 12:52 par Sikagz

Après la polémique provoquée par le like Instagram du compte officiel du pape sur une photo de la modèle brésilienne Natalia Garibotto, une enquête a été ouverte par le Vatican. Mais que s’est-il passé ? Gentsu vous raconte tout.

Le pape François checkerait-il des comptes Instagram de femmes sexy en secret ? C’est ce que se demandent les internautes et le Vatican depuis qu’un like de son compte officiel a été découvert sur une photo de la modèle brésilienne Natalia Garibotto en tenue d’écolière. Le like était encore visible jusqu’au 13 novembre. Mais depuis, l’histoire continue de faire beaucoup de bruits. Surtout que le principal concerné ne tient pas son propre compte.

Le Pape François like un modèle brésilien : le Vatican ouvre une enquête

D’ailleurs, l’agence COY Co, chargée de gérer le compte de Natalia Garibotto, a saisi l’opportunité pour se faire de la publicité. Toujours en gardant un soupçon d’humour, ils ont annoncé qu’ils avaient « reçu la bénédiction officielle du pape« . Pour la principale concernée, il s’agissait d’une occasion d’appuyer l’affaire en disant « qu’elle était sûre d’aller au paradis » désormais.

De ce fait, le Vatican a ouvert une enquête afin de découvrir qui a réellement aimé la photo. « Le pape n’est pas comme Donald Trump, il ne reste pas assis toute la jour­née à utili­ser son télé­phone ou son ordi­na­teur pour twee­ter (…) Il n’a donc rien à voir avec cela, il faut cher­cher du côté du dépar­te­ment de la commu­ni­ca­tion » a déclaré Robert Mickens, le rédac­teur en chef de l’édi­tion anglaise du quoti­dien catho­lique La Croix. Voilà qui a le mérite d’être clair. Bon en tout cas, cette histoire aura au moins eu l’avantage d’être drôle pour ceux qui sont tombés dessus. On aimerait pas être à la place du coupable en tout cas. Affaire à suivre donc…

Pour le reste de l’actualité, il reste quand même des histoires qui donnent le sourire. Bonne nouvelle pour les amateurs de Cannabis… enfin si vous habitez au Mexique d’ici les fêtes de fin d’année  !