Le premier ministre Jean Castex le confirme : un reconfinement est envisagé

Le 26 Sep 2020 à 10:25 par djfreak

Afin de lutter contre l’épidémie, Jean Castex envisage un reconfinement. Il explique que celui-ci pourrait être mis en place en cas d’aggravation de la crise sanitaire. On vous explique tout dans l’article.

Depuis quelques semaine, le nombre de nouvelles contaminations est en hausse. Selon les dernières données publiées par Santé publique France, la France a enregistré près de 16 000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures.

Face à cette hausse et afin d’enrayer la deuxième vague de coronavirus, un reconfinement est envisagé. C’est ce qu’a annoncé Jean Castex sur France 2, dans l’émission Vous avez la Parole, ce jeudi 24 septembre.

Le premier ministre Jean Castex envisage un reconfinement

Le gouvernement est prêt à reconfiner le pays afin de réduire l’impact de la seconde vague de coronavirus. C’est ce qu’a confirmé le premier ministre dans l’émission de France 2. « L’opinion doit être très attentive et prudente. Si nous n’agissons pas, on pourrait se retrouver dans une situation proche de celle du printemps (…) Ça pourrait pouvoir dire reconfinement, et il faut l’éviter », annonce ainsi Jean Castex.

D’après lui, la situation est « très préoccupante dans toute la France » mais « surtout grave dans les grandes agglomérations », a-t-il averti. Notamment à Marseille, où c’est « une course contre la montre » et c’est pour cela que « nous avons décidé de prendre des mesures plus fortes », a justifié Jean Castex.

Le premier ministre a dit assumer la politique du gouvernement face au Covid-19 : « On ne joue pas avec une épidémie ». Il a également mis en garde la population, en appelant à « la responsabilité » face au virus, « nécessairement collective« . Il a expliqué que l’objectif du gouvernement était « simple » : « éviter la saturation de nos établissements hospitaliers », en particulier les services de réanimation.

Un pic de l’épidémie imminent

Dans les villes et les départements les plus touchés, de nouvelles mesures ont été prises. Notamment la fermeture des bars et restaurants, ainsi que les événements publics ne pourront rassembler plus de 1000 personnes simultanément.

Ces mesures sont notamment prises à cause du pic de l’épidémie. En effet, pour la France, le pic est annoncé pour la semaine du lundi 28 septembre. « Selon les chercheurs, la diffusion du virus est directement liée au respect des gestes-barrières mais aussi aux mesures anti-Covid plus ou moins drastiques prises par les différents gouvernements », déclare une journaliste sur le plateau de France 3 ce vendredi 25 septembre.