Le Bon Coin : un trio a été arrêté pour avoir escroqué plus d’un million d’euros

Le 13 Déc 2020 à 10:57 par djfreak

Il y a quelques jours, trois hommes ont été interpellés pour avoir escroqué plus d’un million d’euros sur Le Bon Coin. Les suspects auraient ouvert en ligne plus de 150 comptes bancaires à partir de documents récupérés auprès de particuliers. On vous explique tout dans l’article.

Depuis quelques années, le site de petites annonce Le Bon Coin est l’un des sites les plus consultés par les français. Et pour cause, les particuliers peuvent mettre en vente leur bien. Mais le site propose également aux professionnels de mettre en ligne des offres d’emplois. C’est avec ce procédé que trois hommes ont escroqué des internautes.

Trois homme soupçonnés d’avoir escroqué plus d’un millions d’euros sur Le Bon Coin

Ce mardi 8 décembre, trois homme ont été interpellés à La Roche-sur-Yon et en gare de Nantes. Ils sont soupçonnés d’une vaste escroquerie à plus d’un million d’euros sur Le Bon Coin. Ils ont été présentés à un juge et placés sous contrôle judiciaire deux jours plus tard, ce jeudi 10 décembre.

D’après la police, les suspects auraient ouvert en ligne pas moins de 150 comptes bancaires à partir de documents récupérés auprès de particuliers. Les trois hommes prenaient contact via le célèbre site Internet et leur demandaient leur RIB ainsi que leurs pièces d’identités.

« Lors des perquisitions, des biens achetés à l’aide des cartes bancaires obtenues frauduleusement étaient découverts ainsi que des documents bancaires des comptes ouverts en ligne. 150 comptes bancaires ont été ouverts en ligne à partir de documents récupérés sur Leboncoin envoyés par des personnes qui cherchaient un logement ou un emploi. Ces comptes servaient à retirer des espèces et à faire des achats pour un préjudice total de 1,38 million d’euros » dans la zone de La Roche-Sur-Yon, selon la police.

Cette enquête a été confiée à la brigade des affaires financières de Nantes. Elle avait été ouverte après qu’une femme, ayant postulé à une offre d’emploi déposée sur Leboncoin, avait subi un préjudice de 3 000 euros après avoir envoyé son RIB et sa pièce d’identité. La jeune femme n’avait pu encaisser le chèque qu’on lui avait adressé, qui avait été mis en opposition. Quelques semaines après les faits, au mois de décembre 2019, elle avait déposé plainte.