En Italie, la mafia interdit aux ambulances d’utiliser leurs sirènes car elles ressemblent à la police

Le 05 Fév 2021 à 23:14 par djfreak

Il y a quelques heures, on a appris que la mafia italienne a ordonné aux ambulanciers de Naples de ne plus utiliser leurs sirènes car elles ressemblent à celle de la police.

Depuis des années, la mafia italienne est réputée dans le monde entier. Apparu au début des années 1800, cette organisation criminelle prend une grande ampleur à Naples, alors plus grand port d’Europe et terrain de jeu préféré des trafiquants.

La Camorra est présente dans tous les secteurs de l’économie régionale napolitaine. Ses clans gèrent des trafics divers, la prostitution et les extorsions de fonds. Selon les sources, le nombre total de ses membres oscille entre 4 500 et 7 000 camorristes dans la région de Campanie, est organisée autour d’une centaine de familles ou clans. L’organisation génère des milliards d’euros chaque année grâce à l’extorsion, la contrebande, le trafic de cigarettes ou de stupéfiants.

L’organisation fascine le monde entier et souvent sujet de livres ou films. Le dernier succès en date est la série Gomorra, diffusée sur Canal+ et qui compte 4 saisons à ce jour.

La Mafia interdit aux ambulances d’utiliser leurs sirènes

Mais pour assurer le bon fonctionnement de leurs activités, la mafia a dû employer les grands moyens, quitte à bousculer les codes de la société. Au cours du week-end dernier, deux membres de l’organisation ont arrêté une ambulance et ont ordonné aux ambulanciers de cesser d’utiliser leurs sirènes et leurs feux clignotants. Le chauffeur a notamment reçu des menaces de mort s’il ne coupait pas le signal sonore, alors qu’il se rendait d’urgence dans une ville du sud.

La raison de cette demande ? La sirène de l’ambulance est très proche de ceux de la police et les narcotrafiquants n’arrivent pas à différencier les deux. Forcément, ils sont perturbés dans leur activité à cause de ce signal sonore.

D’après le Times le 3 février, les ambulanciers ont demandé une protection policière après les menaces qu’ils ont reçu. « T’as pas compris que tu ne peux pas utili­ser ta sirène ici ? Éteint-la ou on te tire dessus », s’est entendu dire un des conducteurs menacé par des mafieux.

Les responsables politiques napolitains ont demandé au gouvernement de faire de la lutte contre la mafia une priorité nationale.